Dans son message de Pâques 2019, Sa Sainteté Benjamin Premier invite le Pape François à modifier le Canon 908 du Code de Droit canonique de l’église catholique romaine de rite latin afin que le clergé de cette église puisse concélébrer avec le clergé catholique non romain, orthodoxe et protestant

Message de Pâques de l’an 2019 du Pontife Général de l’Eglise de l’Unité, Sa Sainteté Benjamin Premier Abboud

Mes Bien-aimés,

Jésus était Dieu avant son incarnation et par cette incarnation il s’est uni à notre humanité.

Né à Bethlehem en Palestine avec des signes célestes qui ont accompagné cette extraordinaire naissance.

L’autorité romaine a été troublée par les dires des rois mages d’où l’assassinat des enfants de Bethleem.

Par la fuite de la Sainte Famille en Egypte, notre Dieu incarné s’est uni, une fois pour toute, à tous les réfugiés, les déplacés et les persécutés.

Par son baptême, son jeûne au désert et son dialogue avec Lucifer, Jésus nous a appris l’humilité, le renoncement à notre ego, le rejet du mal et le rejet de l’auteur du mal.

Par sa prédication, ses commandements et les miracles qu’il a accomplis, Jésus a prouvé qu’il était la Vérité, le Chemin et la Vie.

Par son arrestation, son procès et sa condamnation à mort, Jésus est uni à tous ceux qui sont arrêtés, emprisonnés et condamnés.

En invitant le bon larron à son Royaume sans qu’il ait reçu les sacrements, Jésus nous montre qu’il est Seigneur et Maître du monde visible et invisible.

Ce Seigneur étant Dieu, sa vie terrestre est à jamais présente en ce Dieu qui s’est fait homme.

Oui, mes bien-aimés, Jésus a uni notre humanité à Sa Divinité.

Le corps de Jésus, incarné en Marie, est vraiment ressuscité, ne souffre plus et ne connaît pas de corruption.

La nature humaine de Jésus qui est l’incarnation de Dieu sur terre prend la dimension divine de sorte que :

  1. Cette nature humaine est omniprésente en Dieu,
  2. Jésus est présent en Sa Divinité seconde par seconde depuis sa conception jusqu’à son ascension,
  3. Jésus peut être mystiquement vu dans tous les stades de sa vie terrestre,
  4. Le sacerdoce de Jésus est transmis par succession apostolique depuis les apôtres jusqu’à nos jours,
  5. Le Corps Eucharistique de Jésus et son Sang sont répandus à chaque célébration,
  6. La présence de Jésus dans Sa Divinité et dans Son Humanité est parfaite durant la célébration eucharistique.

Par cette vérité nous sommes invités à l’Unité de toutes les églises autour du Corps et du Sang du Christ.

J’invite le Pape François à modifier le Canon 908 du Code de Droit canonique de l’église catholique romaine de rite latin afin que le clergé de cette église puisse concélébrer avec le clergé catholique non romain, orthodoxe et protestant.

Oui mes bien-aimés, les protestants commencent à recevoir le sacrement de l’ordre depuis le 02 février 2019. Les églises protestantes seront toutes apostoliques et dotées de la succession apostolique de Saint Pierre Apôtre.

L’Unité des églises se fera donc autour de Jésus durant la célébration Eucharistique.

Dans l’Eglise de l’Unité, les catholiques romains et non romains, les orthodoxes et les protestants sont uns autour de Jésus Eucharistique comme étaient les Apôtres autour de Lui le Jeudi Saint.

Vive l’Eglise de l’Unité, Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

Vive le Souverain Pontife François !

Heureuse et Joyeuse fête de Pâques !

Le Christ est ressuscité ; il est vraiment ressuscité. Alléluia

Votre serviteur

Le Pontife Général

 Benjamin Premier