Mgr Georges RIACHI avait fait connaître Sa Sainteté Benjamin Premier (Mgr Jean Abboud) à l’ancien Archevêque de Bruxelles Mgr Léonard

Les qualités de Jean ABBOUD sont décrites par l’Archevêque de Tripoli et Nord-Liban dans sa lettre du 22 août 2010 adressée à l’Archevêque catholique romain de Bruxelles dont détail : « Ce prélat œuvre pour la justice etpour la paix et est d’excellentes vie et mœurs. Licencié d’enseignement en philosophie et en théologie et parfait juriste en droits canonique, civil, pénal ainsi qu’en droit des étrangers et en droit constitutionnel.C’est un grand prédicateur et polyglotte, traducteur assermenté et interprète juré près le Ministère de la Justice, les Cours et Tribunaux belges pour les langues française, arabe, hébraïque, italienne,allemande, anglaise et latine.Monseigneur Jean ABBOUD agit toujours avec une efficace discrétion dans un parfait respect des canons et des normes directrices Postquanapostoli. Il ne fait de cadeau à personne quand il constate des transgressions flagrantes des canons.Son intransigeance est respectée par les uns et détestée par d’autres, mais le désintéressement avec lequel il traite les dossiers qui lui sont confiés lui évite l’inimité d’où sa grande personnalité et sa jeune prélature.Monseigneur Jean ABBOUD est ordonné prêtre le 14 avril 1985 et Archimandrite le 9 avril 1988. Formé dans l’Eglise Romaine ; au Séminaire du Patriarcat latin de Jérusalem de 1976 à 1980 et à l’Université des Pères Jésuites à Innsbruck en Autiche de 1980-1985.Adopté par une belge, il a obtenu la grande naturalisation belge et a déjà servi dans l’armée belge.Il est propriétaire du 124 Avenue Charles Woeste à 1090 Bruxelles ainsi que d’autres biens en France et au Liban.Monseigneur Jean ABBOUD a voulu toujours travailler pour payer ses études et aider les nécessiteux. Il m’a royalement reçu à son domicile à Bruxelles où j’ai passé à plusieurs reprises une dizaine de jours.Monseigneur Jean ABBOUD a toujours été jalousé et a toujours réussi, par sa droiture, à se soustraire des dénonciations calomnieuses et des méchancetés orchestrées à son encontre. »… .