Sa Sainteté Benjamin Premier vient de nommer le Premier Patriarche catholique de l’Église de l’Unité en RDC

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier a décrété la Création d’un Patriarcat Catholique de l’Unité pour la République Démocratique du Congo. Ce Patriarcat portera la Dénomination « Patriarcat Catholique de l’Unité ». Son Patriarche est Sa Béatitude HENRY PREMIER dont décret :

Décret Pontifical
Protocole numéro 10619/2/REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO/2019

Décret de création d’un Patriarcat de l’Eglise Catholique de l’Unité pour la République Démocratique du Congo

Dans le respect de la Constitution de l’Eglise de l’Unité, de ses Règles Constitutionnelles et vu le canon 357 du Code de Droit de l’Eglise de l’Unité,

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier a décrété la Création d’un Patriarcat Catholique de l’Unité pour la République Démocratique du Congo.

Ce Patriarcat portera la Dénomination « Patriarcat Catholique de l’Unité ». Son Patriarche est Sa Béatitude HENRY PREMIER.

Son couronnement par Sa Sainteté Benjamin Premier aura lieu soit à Yaoundé le 29 juin 2019 soit à sa nouvelle Cathédrale en RDC le 27 octobre 2019.

En notre Siège Apostolique le 10 juin 2019

Le Pontife Général

Benjamin Premier

Sa Sainteté Benjamin Premier vient de nommer le Premier Patriarche Orthodoxe de l’Unité en République du Congo

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier a décrété la Création d’un Patriarcat Orthodoxe de l’Unité pour la République du Congo. Son Patriarche est Sa Béatitude Christian Premier du Congo Brazzaville dont décret :

Décret Pontifical
Protocole numéro 8619/2/REPUBLIQUE DU CONGO/2019

Décret de création d’un Patriarcat de l’Eglise Orthodoxe de l’Unité pour la République du Congo

Dans le respect de la Constitution de l’Eglise de l’Unité, de ses Règles Constitutionnelles et vu le canon 357 du Code de Droit de l’Eglise de l’Unité,

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier a décrété la Création d’un Patriarcat Orthodoxe de l’Unité pour la République du Congo.

Ce Patriarcat portera la Dénomination « Patriarcat Orthodoxe de l’Unité ». Son Patriarche est Sa Béatitude Christian Premier du Congo Brazzaville.

Son couronnement par Sa Sainteté Benjamin Premier aura lieu soit à Yaoundé le 29 juin 2019 soit à Brazzaville le 20 octobre 2019 dans la Cathédrale Notre Dame de Guadaloupe.

En notre Siège Apostolique le 08 juin 2019

Le Pontife Général

Benjamin Premier

Sa Sainteté Benjamin Premier invite tous les évêques et prêtres des églises apostoliques à rejoindre le clergé de l’Église de l’Unité pour le sacre des nouveaux évêques au Cameroun

Mes bien-aimés,

Tous les évêques et prêtres de toutes les églises apostoliques peuvent concélébrer le 29 juin 2019 avec le clergé de l’église de l’Unité.

L’unité se fait autour de Jésus eucharistique et nulle part ailleurs. Les catholiques resteront catholiques, les orthodoxes resteront orthodoxes et les protestants seront apostoliques et resteront protestants.

L’unité ne veut pas dire engloutir l’autre et diviser plus ! L’unité se fait autour du Christ comme le jeudi saint.

Votre serviteur

++++ Benjamin Premier

Sa Sainteté Benjamin Premier confie l’entraide judiciaire à l’archevêque française, Son Éminence André ANGOL

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier ABBOUD a décrété la nomination de son Excellence Monseigneur André ANGOL en tant que vicaire judiciaire chargé de l’entraide judiciaire avec les magistrats étatiques et les magistrats de l’église catholique romaine dont décret :

Décret Pontifical
Protocole numéro 9619/1/France/2019

Décret d’élévation et de nomination d’un magistrat chargé d’entraide judiciaire avec les magistrats étatiques et les magistrats de l’église catholique romaine

Dans le respect de la Constitution de l’Eglise de l’Unité, de ses Règles Constitutionnelles et vu le canon 997 du Code de Droit de l’Eglise de l’Unité,

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier ABBOUD a décrété la nomination de son Excellence Monseigneur André ANGOL en tant que vicaire judiciaire chargé de l’entraide judiciaire avec les magistrats étatiques et les magistrats de l’église catholique romaine.

Son Excellence André ANGOL est élevé au rang d’Archevêque à compter de ce jour, 9 juin 2019.

En notre Siège Apostolique le 09 juin 2019

Le Pontife Général

Benjamin Premier

Sa Sainteté Benjamin Premier décrète la création d’une deuxième Abbaye Territoriale au Cameroun

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier a décreté la Création d’une deuxième Abbaye territoriale pour l’Eglise de l’Unité au Cameroun.

Cette Abbaye portera la dénomination de l’Abbaye des mission de la sainte croix et de la résurrection du Christ. Le Père Abbé, Monseigneur Emmanuel NKOLO MBASSI, sera sacré évêque le 29 juin 2019 à Yaoundé au Cameroun, par imposition des mains de Sa Sainteté Benjamin Premier, Pontife Général de l’Eglise de l’Unité dont décret :

Décret Pontifical
Protocole numéro 9619/CAMEROUN/2019

Décret de création d’une deuxième Abbaye territoriale de l’Unité au Cameroun

Dans le respect de la Constitution de l’Eglise de l’Unité, de ses Règles Constitutionnelles et vu le canon 370 du Code de Droit de l’Eglise de l’Unité,

Sa Sainteté le Pontife Général Benjamin Premier a décreté la Création d’une deuxième Abbaye territoriale pour l’Eglise de l’Unité au Cameroun.

Cette Abbaye portera la dénomination de l’Abbaye des mission de la sainte croix et de la résurrection du Christ. Le Père Abbé, Monseigneur Emmanuel NKOLO MBASSI, sera sacré évêque le 29 juin 2019 à Yaoundé au Cameroun, par imposition des mains de Sa Sainteté Benjamin Premier, Pontife Général de l’Eglise de l’Unité.

En notre Siège Apostolique le 09 juin 2019

Le Pontife Général

Benjamin Premier 

Sa Sainteté Benjamin Premier dénonce les théologiens catholiques qui accuse le Pape François d’hérésie et explique la mission du Souverain Pontife

Mes bien-aimés,

La religion est pour ceux et celles qui sont reliés avec la Vie ou Dieu.

Être relié ne signifie pas être catholique romain.

Le Pape François ne cesse d’agir pour faire comprendre aux fanatiques catholiques que la religion vraie est pour ceux et celles qui sont reliés avec Dieu et non pour ceux et celles qui appartiennent à l’église catholique romaine.

Un site catholique américain dénommé “Lifesitenews” a publié fin avril 2019 une lettre de vingt pages adressée par 19 théologiens aux « évêques de l’Église catholique » par laquelle Ils accusent le pape François du « délit canonique d’hérésie ».

Ces fanatiques catholiques dénoncent les positions de notre Saint Père François sur le dialogue interreligieux et demandent aux évêques de « prendre les mesures nécessaires pour faire face à cette grave situation ».

Ces soi-disant théologiens sont nuls en théologie et ne connaissent rien à la science divine et à l’inspiration intérieure dont est doté le Pape François.

En rejetant l’autorité du pape, c’est l’autorité du Christ que nous rejetons.

Aussi, je demande au clergé et aux fidèles de l’église de l’Unité de soutenir le pape François contre ces soi-disant théologiens qui veulent transformer l’église catholique en une grande secte.

Vive le Pape François !

Votre serviteur

++++ Benjamin

Sa Sainteté Benjamin Premier a nommé évêque Monseigneur Faustin NTIKALA MBO PALATA

Sa Sainteté Benjamin Premier, Pontife Général de l’Eglise de l’Unité a nommé Monseigneur Faustin NTIKALA MBO PALATA en tant qu’évêque de la Province de l’Equateur dans la République Démocratique du Congo et a reconnu sa communauté de Droit Pontificale dont décret :

Par la grâce de Dieu et l’autorité du Patriarcat de l’Eglise de l’Unité, Sa Sainteté Benjamin Premier, Pontife Général de l’Eglise de l’Unité, Métropolite de Belgique et Archevêque de Bruxelles,

Considérant, d’une part, que Son Excellence, l’évêque élu par son Eglise mère, Monseigneur Faustin NTIKALA MBO PALATA, nomination est incardiné auprès du Président de la Conférence Episcopale dans la République Démocratique du Congo.

Considérant, d’autre part, que cet évêque élu est supérieur d’une communauté dans la Province de l’Equateur dans la République Démocratique du Congo,

Décidons,

La nomination de Monseigneur Faustin NTIKALA MBO PALATA évêque de la Province de l’Equateur dans la République Démocratique du Congo et la reconnaissance de sa communauté d’Ordre Pontificale à compter de ce jour 15 juin 2019.

Cette nomination et cette reconnaissance produiront leurs effets aujourd’hui-même le 15 juin 2019.

Nonobstant toutes choses contraires.

Fait au Patriarcat de l’Eglise de l’Unité en trois exemplaires originaux, le 15 juin 2019, sous notre seing et notre sceau.

Pour le Patriarcat de l’Eglise de l’Unité

Le Pontife Général

Benjamin Premier

Mise en garde contre Hamid Sabri ZAKARIA, ou Jean Elias ou Jean de la Croix ou le faux évêque, le faux converti, le faux docteur, le faux empereur et le faux Premier MINISTRE qui vient d’être lâché par son supérieur hiérarchique

Mes bien-aimés,

Votre Pontife Général vient de rétablir les ponts avec Son Excellence Monseigneur Ephrem LAMA, Doyen des évêques de Saint Jacques Baradaï.

Une très belle conversation orale et écrite via Whatsupp.

Mgr Ephrem m’a écrit ceci :

« Sachez nonobstant les apparences, je suis avec vous et le Saint Esprit vous illumine ».

Parlant du faux converti et déchu de toutes ses ordinations et titres, le faux chrétien aleppin syrien, M. Hamid Sabri ZAKARIA (ou le faux évêque Jean Elias ou le faux prêtre Jean de La Croix ou le faux docteur en Droit canonique, ou le faux Premier Ministre et ou le faux empereur), Mgr LAMA Ephrem m’a affirmé que ses écrits sur la page Facebook de cet imposteur sont « non certifiés donc à ne pas considérer ».

Il a ajouté ce qui suit en me disant que je suis : « le seul qui a les qualités morales, intellectuelles et spirituelles qui pourra negocier avec le Saint Siège d’Antioche ».

Avec cette bonne nouvelle, je vous souhaite une excellente fin de semaine.

Votre serviteur

++++ Benjamin Premier

Mgr Michel NYEMB est excommunié et est déchu de ses titres de Métropolite et d’Archevêque

e et d’Archevêque

Le Pontife Général vient d’excommunier Mgr Michel NYEMB et d’annuler ses titres de Métropolite et d’archevêque dont décret :

Décret du Pontife Général
Protocole numéro 16619/2/CAMEROUN/2019

Excommunication de Monseigneur Michel NYEMB

Mgr Michel NYEMB, Ex-Président de la Conférence Episcopale du Cameroun, ayant -malgré les avertissements formels de ces dernier jours et les interventions répétées lui demandant de renoncer à son intention d’accomplir un acte de nature schismatique en décidant la consécration épiscopale de Mgr Pierre Edourd, sans mandat pontifical et contre la volonté du Pontife Général, il encourt la peine prévue par le canon 1753 du Code de Droit canonique de l’Eglise de l’Unité.

Je déclare à tous que les effets juridiques en sont les suivants Mgr Michel NYEMB est déchu de tous ses titres d’Archevêque et de Métropolite et ne peut en aucune façon se prétendre de l’Eglise de l’Unité ou la représenter.

Fait au Patriarcat de l’Eglise de l’Unité en trois exemplaires originaux, le 16 juin 2019, sous notre seing et notre sceau.

Pour le Patriarcat de l’Eglise de l’Unité

Le Pontife Général

Benjamin Premier

Sa Sainteté Benjamin Premier met en garde ceux qui violent les conventions internationales en prétextant que l’Église de l’Unité n’est pas reconnue dans leurs pays

Mes bien-aimés,

L’église de l’Unité a son Siège Apostolique à Bruxelles et le Patriarcat est officiellement publié au Moniteur Belge (Journal Officiel).

Tous les pays représentés en Belgique doivent respecter les institutions belges et les personnes morales légalement déclarées et publiées au Moniteur belge.

En plus, toutes les églises qui ont rejoint l’église de l’Unité conservent leurs dénominations et leurs reconnaissances étatiques.

Ceux qui disent que l’église de l’Unité n’est pas reconnue dans votre pays commettent une violation grave des conventions signées avec la Belgique parce que :

  • d’une part, l’église de l’Unité est reconnue en Belgique ; votre état doit respecter toutes les personnes morales déclarées en Belgique et,
  • d’autre part, vos églises sont reconnues dans vos pays respectifs et l’église de l’Unité bruxelloise vient faire l’unité entre elles dans votre pays.

Tous ceux qui vous disent nous ne pouvons pas vous aider en telle ou telle chose parce que l’église de l’Unité n’est pas reconnue chez nous, se trompent et manquent gravement de respect aux conventions internationales qui lient vos pays avec la Belgique.

Les orthodoxes doivent rester orthodoxes !

Les catholiques doivent rester catholiques !

Les protestants doivent rester protestants !

Les gallicans doivent rester gallicans et, les anglicans doivent rester anglicans !

Que personne ne vous trompe mes bien-aimés ! Soyez vigilants et ne vous laissez pas faire avec les personnes qui méconnaissent les conventions internationales et font semblant d’ignorer la reconnaissance de votre Siège Apostolique par la Belgique.

Votre serviteur

++++ Benjamin Premier